Une maison d’édition généraliste et combative

Fondées en 2010 par Charles Kermarec, les éditions dialogues comptent plus de 120 titres à leur catalogue.

Elles seraient aujourd'hui, le temps de la rentrée littéraire 2021, dirigées par Paulin Michel, « petit perroquet dodu » qui en aurait fait l'acquisition « à la barre du tribunal », « fortune faite », « en vendant des panneaux publicitaires lumineux aux agences immobilières ».

Voici, en quelques mots, une courte présentation des éditions dialogues :

Les éditions dialogues publient des essais, des documents de fonds importants. Parfois remarqués, tel le Mediator 150 mg, combien de morts ? d'Irène Frachon, ou Comment la Chine change le monde de Charles-Édouard Bouée. Parfois inaperçus, tel Jules Valès, le bon usage du journalisme et les abus sexuels du clergé de Fabrice Bouthillon.

Elles publient aussi de la littérature à son meilleur

Jean Rouaud, Catherine Cusset, Philippe Le Guillou, Paul Fournel, Georges Perros, Yvon Le Men, Alexis Gloasgen, Hervé Hamon, Hervé Bellec, Gilles Martin-Chauffier, Xavier Grall, Joseph Cuillandre, Marc Pennec ont contribué à la qualité reconnue de La petite carrée, une collection illustrée (par Emmanuel Lepage, Alain Robet, Philippe Kerarvran, Philippe Mouchès, Nono, Mathurin Méheut, Georges Perros, Xavier Grall...) dont les auteurs font découvrir à leurs lecteurs un bout d'intimité, de géographie personnelle ou de l'histoire qui les a constitués.

Dans des collections actuellement en sommeil, les éditions dialogues ont aussi publié Michel Serres, Elisabeth O'Sullivan, Jean Rohou, Christel Diehl...

Et dans la collection Fiction et caetera : Robert Willow, le voyant d'Étampes, de Jean Roscoff.